La cercleuse, un outil essentiel pour l’emballage

cercleuse

Utile pour se démarquer de la concurrence, le packaging est d’une importance capitale pour toute enseigne. Ses fonctions aussi bien techniques que commerciales intensifient la nécessité de lui accorder un soin tout particulier. Ce terme emprunté à l’anglais désigne à la fois le conditionnement et l’emballage d’un produit. Si le premier désigne l’emballage primaire, en contact direct avec le produit et lui permettant de conserver sa qualité et ses propriétés, le second quant à lui peut être secondaire ou tertiaire et protège le produit contre les éventuels facteurs dégradants extérieurs ainsi qu’il facilite les diverses opérations logistiques. Ainsi, pour que les produits puissent être maniés, sécurisé, transporté et expédié dans des conditions optimales, l’emballage se doit d’être impeccable. Comment emballer de manière optimale ? La réponse tient en un seul mot : Cercleuse ! Zoom sur cet outil clé de l’emballage.

Qu’est-ce qu’une cercleuse ?

La réponse est déjà subtilement exprimée par son nom. En effet, la cercleuse est une machine d’emballage qui permet de cercler des colis ou des palettes. Quelques clarifications terminologiques s’imposent pour une compréhension plus aisée. En ce qui concerne le cerclage, il s’agit d’un processus qui consiste à entourer une charge (que ce soit un colis, un carton ou encore d’une palette) d’au moins deux feuillards dans le but de la fermer et de la sécuriser. Il est donc impossible de procéder au cerclage sans feuillards de cerclage. Les feuillards quant à eux ne sont autres que les liens de cerclages, c’est-à-dire les bandes ou lanières qui vont se placer tout autour du colis ou de la palette ; conditionnés en bobines de plusieurs centaines de mètres, ils existent en plusieurs types dans des matériaux divers. C’est donc ainsi que la cercleuse entre en scène dans le processus d’emballage : elle tend le feuillard pour que celui-ci adhère parfaitement au colis ou à la palette et ainsi effectuer un cerclage réussi, pour un emballage parfaitement maniable et sécurisé. On peut trouver différents modèles ici.

Pourquoi se servir d’une cercleuse ?

Cela revient à se demander la nécessité d’une cercleuse dans le processus d’emballage. L’utilisation d’une cercleuse n’est certes pas indispensable, mais toutefois elle est hautement bénéfique. Par rapport à l’utilisation d’un simple ruban adhésif par exemple, l’envoi des colis est plus sécurisé ; le feuillard apporte une protection renforcée contre les aléas météorologiques et les chocs externes de toute nature. De plus, le cerclage permet un gain de place considérable tout en améliorant le stockage. Par ailleurs, la cercleuse assure une stabilité accrue des marchandises acheminées et les maintient en sécurité.

Quels sont les différents types de cercleuses ?

Il en existe une grande diversité sur le marché, comme en témoignent toute sorte de cercleuses qu’il est possible de se procurer auprès des fournisseurs d’emballage. Il y a des cercleuses manuelles ; la cercleuse manuelle est une combinaison entre un tendeur et un sertisseur : avec un seul outil, il est possible d’effectuer la mise sous tension et la découpe du feuillard. À noter qu’elle peut aussi bien être électrique que mécanique. Il est aussi possible de trouver des cercleuses pneumatiques. Il s’agit d’appareils de cerclage équipé d’un raccordement d’air postérieur ou sur le haut afin de procéder à un cerclage en suspension. Le feuillard est tendu par le biais de l’air comprimé. Il existe également des cercleuses automatiques. Comme leur nom l’indique, elles permettent le cerclage de colis de façon entièrement automatisée. Fonctionnant sur prise secteur, une cercleuse automatique se présente sous la forme d’une table d’emballage possédant une arche. Entourant le colis ou la palette à cercler, cette arche va être en mesure de placer le feuillard avec une grande rapidité. Son mode de fonctionnement est très simple ; en effet, il suffit de positionner le colis sur la machine et de régler sur la tension adéquate pour le feuillard, puis la machine se charge de tout le reste. En outre, il y a des cercleuses semi-automatiques ; le principe est similaire à celui des cercleuses automatiques, mais elles diffèrent en ce sens que celles semi-automatiques ne possèdent pas d’arche. De ce fait, l’intervention d’un opérateur est nécessaire afin de tirer le feuillard et le placer par-dessus le colis ou la palette.

 

Comment choisir sa cercleuse ?

Faire un choix n’est jamais facile. D’ailleurs, les fournisseurs de packaging offrent une immense palette d’options, des offres variées et hautement diversifiées ; et plus les options sont nombreuses, plus choisir devient un vrai casse-tête. Mais pas de panique ! Certains axes de sélection permettent de faciliter les choix ; notamment, la cadence du processus d’emballage. En effet, la cercleuse à choisir devra être en fonction du rythme supposé des opérations d’emballage. Si, par exemple, le nombre de colis à cercler projeté dépasse 100, la cercleuse automatique serait idéale. En revanche, si le nombre se situe plutôt entre 50 et 100, la cercleuse semi-automatique est vivement recommandée. Et en dessous de 50, la cercleuse manuelle serait parfaitement adéquate.

Les clés de la réussite en usinage de précision
Quelles sont les étapes de l’aménagement d’une usine industrielle ?